Première conversation entre LUCIFER et SATAN

Ceci est la première conversation entre l'Ange Lucifer et SATAN, telle que révélée par le Seigneur à Amour Marie Raymonde le Mercredi 06 Juin 2007, vers 17 heures

Cette conversation a eu lieu bien avant la création des êtres Humains, et relate les circonstances de la rencontre entre l'Ange Lucifer, créature de Notre Père Eternel et Tout Puissant   et SATAN, être éternel à l'origine de tout mal.

SATAN : Est-ce que tu as vu l’un de nous venir chez vous ?

LUCIFER : Non.

SATAN : Est-ce qu’il y a des relations entre votre Royaume et mon royaume ?

LUCIFER : Non.

SATAN : As-tu reçu une invitation de notre part, alors qu’il n’y a rien entre Vous et nous ?

LUCIFER : Non.

SATAN : Alors, qu’est-ce que tu es venu faire dans mon royaume et qui t’a envoyé ?

LUCIFER : Je suis venu de moi-même et aucun ange de notre Royaume ne sait que je suis venu ici. Je suis venu par curiosité.

SATAN : Par curiosité, cela veut dire quoi ?

LUCIFER : Pour voir si ce royaume est habité et par qui et ce qui s’y passe, mais non pour la guerre.

SATAN : Qui t’a parlé de guerre ?

LUCIFER : Parce que vous vous êtes saisis de moi. Vous êtes tous entrés en moi, et vous m’avez envahi. Libérez-moi donc.

SATAN : ha ha ha ha ha ! Te libérer ?

LUCIFER : Oui, je vous en prie ;

SATAN : Ah, c’est bien dit. Tu fais bien d’utiliser le terme prie, car on prie dieu. J’en suis effectivement un. Je suis le dieu dans ce royaume.

LUCIFER : Pardonnez-moi. Je ne reviendrai plus vous déranger.

SATAN : Tu nous as dérangés tous. Et dans mon royaume, tous obéissent à mes ordres. Et toi tu viens pour leur montrer le mauvais exemple. Tu vois, nous sommes tous en toi parce que tu es venu nous attaquer ; et l’union faisant la force, tu ne peux te sauver toi-même. Tu as désobéi à ton DIEU. Tu dois t’en prendre à toi-même car Lui, Il sait qui nous sommes, des êtres de ténèbres. Et toi, être de Lumière, tu as mal fait de venir ici. Tu veux nous tuer, nous faire mourir. Jamais nous ne deviendrons des êtres de Lumière. D’autre part, pardonner n’existe pas dans notre langage. Cela n’existe pas dans mon royaume. Obéissance, rien qu’obéissance à leur dieu que je suis.

LUCIFER : Dans ces conditions, qu’est-ce que je dois faire pour que je redevienne libre et retrouver ma Liberté ?

SATAN : Eh bien, tu poses bien la question. Dans le Royaume de l’autre DIEU, tu es bien vénéré par les êtres qui y sont, n’est-ce pas ?

LUCIFER : Oui c’est vrai.

SATAN : T’engages-tu à faire ma volonté, la volonté du dieu que je suis pour pouvoir redevenir libre et retrouver ta Liberté ?

LUCIFER : Oui, je m’engage.

SATAN : Bien ! Nous sommes en toi et si tu me désobéis comme tu l’as fait à ton DIEU, nous allons te garder prisonnier ou te tuer, te faire mourir.

LUCIFER : Non pas ça ! Je vais t’obéir. Parle, je t’écoute.

SATAN : La mission que je te confie, c’est dans le Royaume d’où tu es venu que tu vas l’accomplir.

LUCIFER : Ah bon ? Laquelle ?

SATAN : Aller faire des Anges du Royaume d’où tu viens comme toi, c’est-à-dire mes anges, car tu m’appartiens déjà.

LUCIFER : T’appartenir, comment ça ?

SATAN : Tu n’as plus de question à me poser. Va et obéis. Si tu réussis, tu seras non seulement libre, tu retrouveras ta Liberté, je te ferai devenir aussi un dieu.
 
 
 
Yaoundé, le 13 juin (mois du Sacré-Cœur) 2017

Date de dernière mise à jour : 17/06/2017