15 juin 2010 - Message de NSSJC

Message de notre Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIST du mardi 15 juin 2010

Cantiques :

Joyeuse Lumière

Couplet : C’est Toi qui nous enseignes, c’est Toi qui nous éclaires

Venus à Ton appel … Avec Toi Seigneur tous ensemble

Mes amis bien-aimés, Mes amis bien-aimés, Mes amis bien-aimés, Bonsoir Mes très chers amis,

Je suis, vous le savez, le Professeur universel ; et Mes enseignements que Je vous donne et que vous devez transmettre vous éclairent et éclairent également les autres ; lorsque tout cela se fait dans l’amour, avec amour et pour l’amour. Merci parce que si vous vous trouvez rassemblés, c’est parce que c’est Moi qui l’avais programmé à travers cette repentance communautaire, pour cette deuxième neuvaine. Ayant donc répondu à cet appel, Je vais M’adresser une fois de plus à chacun de vous et à vous tous.

Considérez la repentance comme le jugement que vous faites et soyez donc juste envers vous-mêmes dans ce jugement. Vous êtes entrain de méditer sur les litanies de Mon Sacré-Cœur et ces litanies interpellent chacun de vous à M’imiter. Vous avez médité sur les trois premières litanies. L’ESPRIT-SAINT a agi en tous ceux qui ont pris la parole pour intervenir. En plus de ce que vous avez dit, Je viens vous apporter d’autres enseignements qui vont davantage vous éclairer. Le travail va se faire de la manière suivante : Après avoir reçu les enseignements de chaque litanie des trois litanies, une pause se fera à travers un  cantique.

Que nous dit la première litanie ? – Cœur de JESUS uni au Verbe de DIEU. La repentance est demandée au pécheur, donc à ceux dont les cœurs ne sont pas unis. Le manque d’union dans les cœurs donne les maladies. Avez-vous appris ou entendu que de Mon vivant parmi vous J’avais été malade ? –Non Seigneur. Les souffrances, les douleurs que J’ai portées, c’était à cause de vous. Mais cependant, J’ai été malade à cause de vous et non à cause de Mon cœur qui, Lui, était UN.  Mes très chers amis, le corps se remet  pour que le cœur puisse se juger. Donc le corps à travers les membres et les organes qui le composent, œuvrent pour l’union réelle. C’est le cœur maintenant qui se juge ; être le juste juge pour écarter le faux Jésus : le Jaloux qui Ecarte, Eloigne Subtilement de l’Univers du Seigneur. Le Séducteur, l’Unique Sanguinaire qui Ecarte, Eloigne du Juste Juge. Au niveau de la repentance et du repentir, vous avez, en ce qui vous concerne, Juste Juge Ecarte, Eloigne et Ejecte Satan de l’Univers du Seigneur. Pour retrouver l’union dans vos cœurs, voilà le travail qui vous est demandé. Et ce n’est que de cette manière que vous serez unis véritablement au véritable bonheur qui existe : le VERBE. Travaillez, travaillez, travaillez. Nous sommes avec vous. Ouvrez vos cœurs. Ouvrez complètement vos cœurs à l’Amour. Le moment venu, vous méditerez sur ces quelques paroles que Je viens de vous communiquer s’agissant de la première litanie.

Deuxième litanie. Cœur de JESUS, plein de majesté. Vous avez bien compris le mot majesté dont le synonyme c’est la grandeur. Les enseignements que Je vous donne, c’est tout simplement pour réveiller en vous cette grandeur. La grandeur ne peut venir que de l’Amour. La grandeur, c’est celui qui est mûr. Donc celui qui a atteint la maturité dans l’Amour. Donc celui qui maîtrise l’Amour. Celui qui est juste. Donc majesté veut dire : la Maturité du Juste Enseigne Sagement, sûrement et  Terriblement pour l’Élévation. Majesté, c’est celui qui a la connaissance. Ou alors la Maîtrise du Juste Enseigne avec Supériorité et Terriblement pour l’Élévation. La Majesté doit servir et c’est à travers ce service qu’il est dans les grandeurs. Alors, ces enseignements, c’est pour conduire à la Maturité. Laissez-vous donc emporter par le courant de l’Amour. Donc Cœur de JESUS plein de Maturité.

Cantique : Sans Te voir … 2e couplet

Troisième litanie. Cœur de JESUS temple de DIEU. C’est le cœur qui fait de vous le temple, le temple de DIEU. Le temple est synonyme de pureté. Si le cœur est sale, vous ne pouvez être véritablement le temple. Tout tourne autour du cœur. Cœur pur synonyme de temple de DIEU. Car c’est là que réside, c’est à ce niveau que demeure, à cet endroit que reste la divinité au niveau de l’enveloppe corporel. Le cœur, c’est  le trésor qui contient toute sorte de vertus. Et c’est le cœur qui vous permet de retrouver votre éclat premier. C’est le cœur qui vous permet de retrouver la guérison de vos maladies. Que le cœur à partir de ce jour apprenne à avoir pitié de lui-même. Pour cela, qu’il revienne à de bons sentiments.

Mes très chers amis, vous avez tout sur le plateau. Vous avez tout sur vos mains car il sera demandé beaucoup à ceux qui auront beaucoup reçu.

Cantique : Joyeuse Lumière

Tous ces enseignements, c’est tout simplement pour vous rappeler que vous êtes des JESUS-CHRIST. Ne vous laissez plus séduire car tout ce que le PERE Eternel a créé c’est pour vous les Hommes. Le Diable n’a rien créé. Alors, n’allez plus auprès de lui pour chercher les biens, les grandeurs, les honneurs. Notre PERE Tout-puissant vous a doté de tout cela. Soyez conscients. Je vous aime. Je vous aime encore et Je termine par ce Je vous aime. Aurevoir Mes très chers amis.