Les Impositions des mains

  Les impositions des mains se font à SMC en deux phases :

  • Une phase préparatoire axée surtout sur celui qui impose les mains
  • Et la phase d’imposition des mains proprement dite centrée essentiellement sur celui qui les reçoit

La phase préparatoire

  • Pour commencer, celui qui impose les mains se met à genoux devant l’oratoire. Il fait le bon signe de croix sur lui-même et se prosterne, front contre terre, devant la Très SAINTE TRINITE et notre très Sainte MERE (NTSM). Celles-ci sont matérialisées et symbolisées par les 4 triangles (Triangle du PERE, du FILS, du SAINT-ESPRIT et de NTSM. Ils sont formés avec les deux paumes posées au sol, les deux pouces se touchant par leurs pointes tournées vers le bas, les deux index se touchant par leurs pointes orientées vers le haut. Les autres trois doigts de chaque main sont bien collés à l’index de ladite main. (NB. La tête (ou le front) est posée non pas sur les mains, mais avant la pointe des pouces).

  • Ensuite, celui qui impose les mains, toujours dans la position décrite précédemment, élève une prière pour demander sa purification et les forces divines nécessaires pour accomplir cette tâche.

  • Puis, il se redresse, toujours à genoux, lève les mains au-dessus de son front en gardant la position qu’elles avaient au sol, c’est-à-dire en conservant les 4 triangles. Il écarte les deux mains et les doigts bien serrés les uns contre les autres, il met les paumes face à face. Il joint à nouveau les deux mains en les faisant se toucher par les pointes des pouces et des index, les autres doigts bien collés aux index comme précédemment, les paumes cette fois-ci tournées vers le Ciel, il présente ses mains au Ciel et fait le geste de remise de ces mains à DIEU pour obtenir la bénédiction du Tout-Puissant. Il forme une coupe de ses deux mains toujours levées, reçoit les grâces du Très Haut et les déverse sur sa propre tête, les extrémités des pouces et des index se touchant toujours.

  • Pour terminer, il fait le bon signe de Croix sur lui-même et dit le « Gloire au PERE… »

Les impositions des mains proprement dites

  • Celui qui impose les mains se lève et se place face à celui qui, à genoux, attend les impositions des mains. Ce dernier fait le bon signe de Croix sur lui-même.
  • Celui qui impose les mains lève ces dernières et fait exactement les mêmes gestes dans le même ordre décrit dans la première partie. Seulement, après avoir reçu les grâces du Ciel, il les déverse plutôt sur la tête de celui qui est à, genoux devant lui et qui attend ces grâces.
  • Quand les impositions des mains sont terminées, celui qui reçoit les impositions des mains est placé dans le Saint Sceau du DIEU Vivant et Agissant par celui qui impose les mains en faisant les gestes appropriés sur le récipiendaire : « Voici la victorieuse Sainte Croix existante, vivante, agissante, vertueuse, glorieuse, miraculeuse, mystérieuse, unique, universelle, toute-puissante et éternelle de notre Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIT ( + ) , revêtue du Grand Amour et du Très Saint Rosaire de la Bienheureuse Vierge MARIE, notre Très Sainte MERE et notre Amie ( O ), de la Paix ( X ) , de la Lumière et du Saint Drapeau Universel blanc, vert, rouge  (  ) de la Très Sainte TRINITE (    ) de la Coupe et de l’Hostie, de tous les autres mystères du DIEU Vivant et Agissant, de toute la création du DIEU d’Amour, de l’Oeil de DIEU et du Grand Triangle de notre PERE Eternel et Tout-Puissant (  ∆  ) . Fuyez, Puissance ennemies, allez immédiatement, directement et pour toujours en Enfer dans l’étang ardent de feu et de soufre car Il est vainqueur, NSSJC, le Lion de la tribu de Juda issu de la race de David. Réponse : Amen Alléluia ».
  • L’intéressé fait le bon signe de croix sur lui-même et se lève.

NB 

  • S’il ya plusieurs personnes, celui qui impose les mains lève les mains et respecte le même rituel pour chacun, à tour de rôle.
  • A la fin des impositions des mains sur tous ceux qui y avaient droit, celui qui impose les mains se prosterne à nouveau devant l’oratoire et dit : « Gloire au PERE et au FILS et au SAINT-ESPRIT. Réponse : Amen (en chœur) »

Date de dernière mise à jour : 10/07/2017