Des Litanies inédites en l'honneur de Notre Très Sainte Mère

Des Litanies inédites en l'honneur de la Bienheureuse Vierge Marie, Notre Très Sainte Mère

Stella Matutina Cameroun (SMC), nous le savons, est le groupe de prière de la Sainte Vierge Marie. Celle-ci est vénérée par de nombreux croyants à travers le monde, indépendamment des chapelles religieuses. Mais certaines personnes restent encore indifférentes à son égard. Pire encore, d’autres, par ignorance, disent n’importe quoi contre Elle. A la vérité, le moins que l’on puisse dire à ce sujet est que tout le monde n’a pas encore véritablement pris conscience d’Elle.

Pourtant, il est écrit : « Un grand signe apparut dans le Ciel : une femme vêtue de soleil, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle était enceinte et criait dans le travail et les douleurs de l’enfantement… Elle mit au monde un fils, un enfant mâle ; c’est Lui qui doit mener paître toutes les nations avec une verge de fer… » Ap 12, 1-2. Qui est cette femme décrite dans ce passage significatif des Saintes Ecritures ?

Contrairement à une certaine opinion, il faut dire que la Parole de DIEU n’est pas si muette sur la Sainte Vierge Marie, surtout quand on se résout à faire une petite recherche. C’est dans ce contexte qu’apparaît l’intérêt des litanies que nous présentons aujourd’hui.

 

Litanies de marie la femme aux luminairesLitanies de marie la femme aux luminaires (538.23 Ko)

 

Publiées pour la première fois en 2003 lors de la neuvaine préparatoire à la fête de l’Immaculée Conception, ces litanies qui concernent la Sainte Vierge ont été composées sur recommandation du Ciel (Cf. message du dimanche 25 mai 2003) pendant la période allant de mai à décembre de la même année.

La première partie constituée de 32 litanies est le fruit d’un inventaire, avec références à l’appui, de tout ce que les Saintes Ecritures disent de la Mère de DIEU. Les 18 litanies de la deuxième partie, qui complètent utilement la première, ont été élaborées et formulées sur la base des enseignements et révélations reçus dans notre milieu.

Ces litanies au titre évocateur, à savoir : « Litanies de Marie la Femme aux Luminaires », se veulent être d’abord une contribution à la connaissance de Notre Très Sainte Mère (NTSM). Elles sont aussi une prière, des invocations riches et profondes proposées pour stimuler la spiritualité et la dévotion mariales. En outre, elles dévoilent quelques mystères cachés de la Femme décrite dans ce passage de l’Apocalypse qui dit pratiquement tout sur NTSM.

En effet, cette Femme n’est personne d’autre que la Vierge Marie, la Mère du Messie annoncé par les prophètes (Esaïe 7,14). Femme signifie « Fleur Essence Même du Maître de l’Existence ». Ce beau et noble titre a été spécifiquement attribué par Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ (NSSJC) Lui-même à Sa Mère aux noces de Cana (Jn 2 :4 et 19 :24). La Femme est revêtue des trois luminaires à savoir le soleil, la lune et les étoiles, créés à la genèse du monde (Gen. 1 :14-19) par le PERE ETERNEL qui est LUMIERE : Lampe Universelle, Mystère irradiant toute Ere des Rayons de son Esprit. C’est pourquoi la Sainte Vierge est Lumière à l’image et à la ressemblance de DIEU. Elle baigne dans la Lumière. Elle est la Vierge de la Lumière, Elle est la Vierge de l’Eucharistie etc. Créature exceptionnelle, La Sainte Vierge Marie est au centre de la Trinité et a la Trinité en son Centre. Elle est indissociablement unie à cette Sainte Trinité dont Elle est la Fille, l’Epouse et la Mère.

 Reine du Ciel, Elle est et Elle deviendra aussi la Reine de la terre. Toutes les Nations se tourneront vers Elle. « Toutes les générations Lui diront bienheureuse » Lc 1 : 48. Aimons-La parce que nous aimons NSSJC. Aimons NSSJC puisque nous L’aimons.  Sachons que celui qui vénère la Sainte Vierge est assuré de son salut car toutes les grâces passent par Elle pour nous être données. En plus, Elle est le chemin de NSSJC. En effet, comme nous le confessons dans le Credo, « Pour nous les hommes et pour notre salut, il descendit du Ciel ; Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme ».

MARIE, anagramme de AIMER, signifie entre autres : la Merveilleuse Ame du Roi Riche de l’Existence, le Modèle Admirable du Roi Inégalable de l’Existence, la Mère Aimée et la Reine Irremplaçable dans l’Existence (significations reçues le mardi 20 mai 2003). Apprenons, dans notre vie spirituelle, à mettre à contribution cette précieuse et efficace aide maternelle que DIEU, dans ses desseins d’amour, a mise à notre disposition. Nous ne serons jamais déçus. Chef-d’œuvre sorti des mains divines du Père Eternel, Elle a été créée pour DIEU, mais aussi pour notre bien, pour le bien de toute la création. Elle est notre Corédemptrice. Vénérons-La, contemplons-La, prions DIEU avec Elle et par Elle.

A travers les 50 nouvelles litanies qui nous sont proposées, nous sommes invités à accueillir avec Amour, dans l’Amour et par Amour la grâce de ces révélations qui entraînent une nouvelle élévation.

Fait à Yaoundé en août 2017 (mois de la fête commémorative de l’Assomption de NTSM)

Date de dernière mise à jour : 30/08/2017