Des litanies spéciales en l'honneur du pardon

Introduction

Le Dictionnaire Larousse définit le Pardon comme le fait de ne pas tenir rigueur d’une faute, d’une offense. Ainsi, « pardonner » c’est faire rémission de quelque chose, c’est excuser ou encore cesser d’entretenir à l’égard de quelqu’un de la rancune ou de l’hostilité pour ses fautes. Cette notion met généralement en présence deux parties ou deux personnes : l’offenseur et l’offensé.

Dans la vie courante et par expérience chez les humains, pardonner n’est pas la chose la mieux partagée. En général, chacun souhaite être pardonné quand il est l’offenseur mais n’accepte pas l’offense qui lui est infligée. La   vertu du Pardon semble donc difficile à mettre en pratique même chez les croyants, malgré les paroles souvent dites dans le « Notre PERE » : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ». (Mt 6,12).

Par ailleurs, Il faut aussi noter que cette notion n’est pas toujours claire et évidente dans tous les esprits. La confusion entretenue apparaît par exemple dans des propos qu’on entend souvent tels que : « je pardonne, mais je n’oublie pas » ; « Je vais commettre la faute et ensuite, je demanderai pardon ». Enfin, il se trouve que dans certains milieux le Pardon n’a pas bonne presse. Ici, le fait de pardonner est assimilé carrément à la lâcheté ou à la faiblesse.

Pourtant, les Saintes Ecritures nous invitent au pardon. Rappelons  quelques passages: “Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi” Colossiens 3:13 « Prenez garde à vous-mêmes ! Si ton frère a commis un péché, fais-lui de vifs reproches, et, s’il se repent, pardonne-lui. Même si sept fois par jour il commet un péché contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : “Je me repens”, tu lui pardonneras. » Lc 17,3-4 « Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. Marc 11 :25-26 « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » Mt 5,7

Le Pardon synonyme de miséricorde est un attribut essentiel de DIEU. En effet, DIEU est Amour. Aimer, c’est pardonner comme nous le rappelle l’hymne à la charité de l’épître aux Corinthiens : « la charité excuse tout ; elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout » 1 Cor 13, 7. Le Pardon est l’expression suprême de l’Amour : « PERE, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23 :33). Dans la connaissance, nous savons que le Pardon est puissance au même titre que : Amour, Paix, Lumière, Feu. Cependant, sans le Pardon, la Paix ne peut exister. Sans le Pardon, le Feu ne peut s’allumer non plus, car c’est le Feu qui est le couronnement ; Feu synonyme de Rassemblement (Feu : Fruit Entraîne Union (entre créatures), Unité (avec DIEU)[1].

Ces quelques considérations suffisent à montrer l’importance de cette réalité spirituelle et l’intérêt d’une réflexion ou d’une méditation centrée sur ce sujet. Le Ciel a permis dans notre milieu d’élaborer des litanies en l’honneur du Pardon. Ces litanies qui véhiculent des enseignements inédits sur le Pardon sont publiées à la rubrique « Prière » de notre site. Le présent article de présentation se veut être une contribution à une compréhension profonde de la notion de Pardon, de sa richesse, de ses bienfaits pour notre vie spirituelle  et des modalités de mise en pratique de  cette éminente vertu.


[1] Sans le Pardon, la Paix ne peut exister. Sans la Paix, la Lumière ne peut éclairer. Sans la Lumière, l’Amour ne peut triompher. AMOUR + LUMIERE + PAIX + PARDON = FEU ou Rassemblement. En effet, à cause du péché, l’Homme a perdu sa saveur. Il est devenu fade. Pour qu’il retrouve cette saveur, il lui faut commencer par prendre conscience de l’Amour. L’exemple de NSSJC est illustratif : L’AMOUR qui descend est LUMIERE. Cette LUMIERE nous enseigne l’AMOUR. Ensuite nous dit : Je vous laisse ma PAIX, je vous donne ma PAIX. Il est lui-même PARDON : Père pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. Il promet d’envoyer aux hommes le FEU qui Unit : le Fruit ; l’Esprit Unificateur.

1. Bien comprendre le Pardon de DIEU

Par sa désobéissance (péché), l’Homme a offensé DIEU, son Créateur[2]. Mais DIEU n’a pas abandonné ses créatures souillées. C’est par le Pardon, synonyme de miséricorde divine, que l’Homme pécheur est réhabilité et restauré dans son état de sainteté initial dans la connaissance. Pour quelles raisons ou pour quelle finalité DIEU accorde-t-Il cette miséricorde à l’Homme pécheur? Quels en sont les bénéficiaires ? Comment se manifeste cette miséricorde divine dans le visible ? A travers le Pardon, notre Père d’Amour Révèle ses Desseins à Ses Oints Naturels que nous sommes. Les différents enseignements reçus dans notre milieu éclairent sur ces questions et nous permettent de pénétrer davantage les mystères divins.


[2] Voir récit de la chute au jardin d’Eden dans le Livre de la Genèse au chapitre 3.

1.1 Les raisons de la miséricorde divine

En ces temps de l’accomplissement, il nous a été révélé que la miséricorde divine bénéficie à l’Homme en raison de la circonstance atténuante de l’ignorance[3]. En effet, notre PERE Créateur nous a pardonné à la suite de la désobéissance parce que nous étions ignorants, synonyme de manque de discernement. Par ailleurs, c’est notre innocence qui nous a permis de bénéficier de Sa bonté[4]. Il faut comprendre que cette ignorance ou ce manque de discernement de l’Homme était programmé par notre PERE pour permettre à Sa créature humaine d’entrer dans la connaissance. La chute de l’Homme au jardin d’Eden n’est pas un accident de parcours, un événement imprévisible, irréparable. En effet, à travers le Péché, notre Père Elève à la Connaissance les Hommes Egarés.  C’est dans ce sens qu’il faut aussi comprendre la descente de Lucifer dans les abîmes.[5]. Ainsi, la désobéissance de l’Homme dans les desseins du PERE Eternel, masquait plutôt l’obéissance au PERE Eternel pour que ce dernier puisse atteindre son objectif : celui de chasser Satan de Sa vue. La rébellion des Anges et la désobéissance des hommes étaient également un moyen pour le PERE Eternel  d’anéantir Satan, de le ridiculiser ; de le mépriser. Pour livrer bataille, notre PERE Tout-puissant ne se met pas face à Satan; mais Il envoie plutôt Ses représentants (Anges, Hommes) car Satan n’est qu’un petit. Cependant, Il le laisse faire. Dieu a laissé et laisse faire le mal parce qu’Il est le Tout-puissant qui sait tirer le bien du mal. En ayant donc laissé Satan faire, le PERE Eternel, dans son plan d’Amour, permettait à l’Homme de prendre conscience et d’accomplir sa mission : celle qui est de récupérer ce qu’Il avait créé pour lui, en refoulant éternellement, avec son aide dans l’étang ardent de feu et de soufre (en Enfer) Satan et tous ses esprits maléfiques[6]

De tout ce qui précède, nous avons compris que c’est Satan qui est le vrai coupable dans le procès de la désobéissance au PERE. Si l’Homme a désobéi, c’est parce que le Serpent, par sa ruse, l’a poussé à poser cet acte interdit. Donc le Pécheur avec grand P c’est Satan et il le restera éternellement. C’est lui qui a été maudit au jardin d’Eden et non l’Homme, la créature de DIEU. C’est lui l’Adversaire, notre Ennemi avec grand E. C’est lui qui ne sera jamais pardonné. C’est lui l’Offenseur avec grand O qui a péché contre l’Esprit Saint. C’est contre lui que le combat doit être mené en vue de son refoulement en Enfer dans l’étang ardent de Feu et de soufre, cet endroit que notre PERE lui a réservé de toute éternité. A ce sujet, Il faut aussi savoir que Satan, l’Orgueilleux, l’Ignorant, pensant nuire aux créatures de DIEU, a nui à sa propre vie, à sa propre existence, a nui à sa propre éternité[7]. En définitive, c’est par sa désobéissance que l’Homme entre en guerre contre Satan, le vrai coupable et retrouve sa sainteté initiale dans la connaissance.


[3] « … Vous bénéficiez de la miséricorde de notre PE pour quelle raison ?- La circonstance atténuante. Quelle circonstance atténuante. Quelle est-t-elle ? - l’ignorance. Notre PERE est miséricordieux envers vous parce que, ce n’est qu’un rappel, la désobéissance, vous l’avez commise à cause de l’ignorance. .. » Message de NSSJC du mercredi 5 décembre 2007

[4] « …Maintenant, je lève le voile qui couvre ce qui vous permet de bénéficier de sa bonté. C’est … qui est-ce qui peut le deviner ? Je vais vous aider. Suite à la prescription qui vous avait été faite s’agissant de l’interdit que vous connaissez, cela avait été observé. Ce qui sous-entendait que l’homme (la 1ere Eve et le 1er Adam) n’ont pas décidé par eux-mêmes de désobéir. Mais par la ruse de l’Ennemi avec grand E, ils ont posé ce mauvais acte qui a porté préjudice à tout le genre humain. Donc, mes chers amis, la bonté de notre PERE envers vous les hommes pécheurs, c’est par rapport à quoi ?... à l’innocence, mes chers amis. Oui la bonté de NPE, vous bénéficiez de tout cela parce qu’Il a relevé votre innocence. Lorsque vous réfléchissez, vous comprenez qu’en fin de compte, l’homme est innocent. Et c’est pour cela que tous ces enseignements vous sont donnés. C’est pour cela aussi que Je me suis fait homme, c’est pour cela aussi que par amour notre PERE Eternel ne sommeille ni ne dort. Maintenant, il revient à l’homme de faire face au combat pour rejeter de lui tout ce qui n’est pas de notre PERE. Et ainsi, vous retrouverez votre état de sainteté. Battez-vous, battez-vous, battez-vous… » Message de NSSJC du mercredi 5 décembre 2007

[5] « …Tout part depuis l’instant où le PERE Eternel a dit : que la Lumière soit et cette Lumière fut. Puis le PERE crée son Royaume de Lumière. Et pourquoi envoie-t-il Lucifer dans le Royaume des ténèbres ? Il est dit dans Genèse : l’Esprit de DIEU planait sur les eaux. Royaume de Lumière au dessus du Royaume des ténèbres. Les deux Royaumes sont parallèles dans le sens horizontal. Abîmes en dessous ; Lumière au-dessus. Les Hommes n’étaient pas encore créés. Mais les Anges étaient déjà créés. Et maintenant, le PERE Eternel veut écarter de Sa vue Satan et son Royaume pour que la Lumière existe partout. Et qui est ce qu’Il envoie pour accomplir cette mission ? –Lucifer. La mission c’est laquelle ? – déloger Satan de ce milieu ; remonter au Ciel pour prendre avec lui le tiers des Anges qui était déjà programmé, c’était toujours la mission de Lucifer, et venir avec eux sur la terre pour pouvoir refouler Satan, avec le concours du tiers des Anges, en Enfer dans l’étang ardent de feu et de soufre. Et cette fois-ci, les parallèles se trouvent dans quel sens ? –vertical. Si vous ne comprenez pas, posez des questions. Où se trouve le feu de l’Enfer ? – « Arrière de moi Satan ». En même temps que Lucifer allumait le feu dans l’eau, il déplaçait de ce fait à l’arrière le lieu de séjour de Satan qui est l’Enfer. Notre PERE Eternel, c’est le DIEU qui tire le bien du mal. Vous voyez donc qu’à travers ces explications, le PEché Conduit l’Homme à l’Elévation. A travers le Péché, le Père Elève à la Connaissance, l’Homme Egaré. Aussi bien les Anges que les Hommes, ils étaient dans l’ignorance. Le PERE Eternel ayant fait en sorte que Lucifer s’écarte et s’éloigne du Royaume de la Lumière, c’était pour que toutes les créatures humaines souillées, plus tard, entrent dans la connaissance… » Message du jeudi 19 mars 2015

[6] « …Le PERE, notre PERE Créateur  en vous ayant sanctionné à travers vos premier parents, c’était par amour, afin que vous puissiez prendre conscience de l’acte posé, cette prise de conscience devait vous permettre d’entrer en  guerre contre soi même. Mais comme les voies, les pensées de notre PERE n’étaient pas les même que les vôtres, vous vous êtes sentis rejetés, abandonnées et vous avez pris des voies sans issues. La sentence de l’innocence  a été faite au même moment que la sanction. La preuve en est que notre PERE m’a envoyé pour que vous soyez non seulement sauvés, mais également pour vous réhabiliter, pour que vous puissiez prendre conscience que vous êtes toujours aimés par Lui, et pour cela que votre état de pureté est toujours présent en chacun…. » (Message de NSSJC du lundi 10 12 2007)

[7] L’explication est la suivante : « Œuvres positives : DIEU. Œuvres négatives : Satan. Le Bien ou le positif est éternel. Le Mal ou le négatif est aussi éternel. Plus les œuvres positives sont nombreuses, plus les richesses sont aussi nombreuses : la liberté ; la paix rendent la vie facile et harmonieuse. Plus les œuvres négatives sont nombreuses, plus les croix sont aussi lourdes et difficiles à supporter et à porter ; ou plus la croix est lourde et difficile à supporter et à porter. Les œuvres positives vous accompagnent. Les œuvres négatives vous accompagnent aussi. Chaque origine retrouvera ses œuvres, car toutes ses œuvres lui seront retournées éternellement. NSSJC, le Positif, pour nous sauver, a pris sur Lui tous les péchés, toutes les œuvres négatives et les a toutes crucifiées. Il les a toutes anéanties et les a toutes  retournées au Diable, à Satan. PARDON : le Positif Anéantit Réellement et Définitivement les Oeuvres Négatives. Le Positif Anéantit et Retourne au Diable ses Oeuvres Négatives. Comment Satan a nui à sa propre éternité ? Il entre en Lucifer, une créature de DIEU. A ce niveau, c’est sa propre nuisance qui a commencé. On peut la qualifier de légère. Il entre dans le tiers des Anges, car les esprits du mal se sont multipliés et se multiplient. Il entre dans les règnes animal, végétal, minéral. Le nombre des esprits maléfiques s’agrandit. Il entre dans les créatures humaines. Le nombre des esprits sataniques s’accroit davantage. Il entre dans le visible et l’invisible. Tout cela le PERE Eternel laisse faire. Essayez de  vous représenter ce que le Diable a fait de sa propre croix : Il l’a rendu éternellement lourde, difficile, insupportable à porter. NSSJC a crucifié le Diable sur sa propre croix, sur son propre mal pour l’éternité. Lorsqu’on se repent et que l’on pardonne, c’est le Diable qui reçoit les coups parce que tout le mal que nous rejetons, suite au regret pour pouvoir réparer et arriver à la réconciliation, cela retourne et entre automatiquement en Satan car c’est lui l’auteur du mal, l’envoyeur ou l’expéditeur du mal, l’origine des nuisances. Donc le mal ne sera jamais perdu ». Enseignement du dimanche 24 aout 2008

1.2 Les Bénéficiaires de la miséricorde divine

« Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance pour faire miséricorde à tous » Rm 11,32 La miséricorde divine bénéficie donc à tous les Hommes sans discrimination. Car « Là ou le mal a abondé, la grâce a surabondé ». Cette vérité doit être comprise dans le sens de la désobéissance. Le mal abonde à cause de l’ignorance qui a entraîné la désobéissance. Mais cette désobéissance étant comprise comme l’obéissance inconsciente et involontaire de la part des oints (Anges et Hommes) envers DIEU; la grâce surabonde parce que la volonté de DIEU a été accomplie. « Les ouvriers de la première heure et de la  sixième heure ont eu le même salaire » : cette parole des Saintes Ecritures doit également être comprise dans le sens de la désobéissance. Tous ont péché. Tous ont fait la volonté de DIEU. Donc tous les oints sont égaux. Le salaire est le même pour tous. Ouvriers est synonyme de représentants, de travailleurs, de moissonneurs…[8] Toutes les créatures humaines bénéficient de cette miséricorde divine. Car tous ont péché[9] et ont permis le péché[10]. Parce que tous ont péché, tous seront donc sauvés. Tous seront retransformés. « Je l’affirme, frères, la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de DIEU ; ni la corruption hériter de l’incorruptibilité. Oui je vais vous dire un mystère…tous nous serons retransformés »1 Cor 15,50-53.

Pourquoi DIEU ne va perdre aucune de ses âmes ? Il est écrit dans le livre de la Genèse au chapitre 1 verset 26 que l’Homme a été créé à l’image et à la ressemblance de DIEU. Tout ce que DIEU a créé est bon, bien, beau. L’Homme est une petite parcelle de l’Ame Universelle. Les Hommes sont des âmes immortelles ou éternelles, pures, saintes, immaculées. L’âme qui est nous-mêmes est une parcelle ou une partie du Tout, ce Tout qui est notre PERE Créateur, Eternel et Tout-puissant[11]. Les Hommes ne sont donc pas les âmes ou les enfants des ténèbres, mais plutôt appartiennent à ce Tout qui est Amour, Paix, Lumière, etc.[12] . Il faut savoir que le Ciel ne sommeille ni ne dort à cause de l’Homme et pour l’Homme. Car cet Homme qui est à l’image et à la ressemblance de DIEU s’est retrouvé dans le péché et est devenu pécheur. De ce fait, DIEU ne peut dormir, ne peut sommeiller alors que sa créature est dans la souffrance[13]. DIEU, le Responsable par excellence, ne saurait donc abandonner ses âmes qui ont été partiellement et provisoirement souillées[14]. Notre PERE ne va donc laisser aucune âme se perdre. C’est dire que toutes les créatures de DIEU souillées par Satan seront récupérées par le PERE Eternel à travers la foi inébranlable et la conversion sincère de chaque homme et de chaque femme (au fil de leurs réincarnations successives). Car rien n’est impossible à DIEU le PERE Tout-puissant. “Venez et plaidons ! dit l'Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; s'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine” Ésaïe 1:18.


[8] Enseignements du samedi 15 novembre 2008

[9] Péché signifie : le Poignard qui Ecarte et éloigne du Chemin qui Eclaire et élève.

[10] Ici Péché signifie : Le Père Eternel Conduit les Hommes à l’Elévation

[11]  « …l’enseignement sur le connais-toi toi-même devrait vous permettre de comprendre que ni notre PE qui vous a créé, ni moi qui suis votre ami, ni notre très Sainte MERE, ni vous-même, personne ne peut séparer ce qui nous lie c'est-à-dire l’Amour. La partie adverse écarte ou éloigne ; mais ne peut et ne pourra jamais séparer ce qui tient de l’Amour, dans l’Amour. En cette nouvelle année, chacun de vous a le devoir de tout faire pour revenir sincèrement dans la maison paternelle. Chacun de vous donc a le devoir d’être l’enfant prodigue, car nul ne peut séparer ce que le PERE a uni. C’est pour cela qu’il vous est demandé de changer vos cœurs et de croire à cet enseignement du connais-toi toi-même. Que chacun considère cela comme une bonne nouvelle… » Message du mardi 01 janvier 2008

[12] « … Le connais-toi toi-même, mes amis va vous permettre de savoir que la partie adverse ne peut pas et ne pourra jamais détruire et même faire de cette âme une âme des ténèbres. Si vous croyez que notre PERE est ce Tout qui est puissant, sachez donc que vous êtes également, étant donc de la même essence que le PERE Eternel, dans la même longueur d’onde que ce Tout qui est puissant…Je vous éclaire pour que vous puissiez vous réveiller afin de permettre à votre âme de prendre conscience de l’éternité. La prise de conscience de cette éternité va vous permettre de travailler, de lutter pour la gloire de notre PERE Créateur…». (Message du mercredi 26 09 2007)

[13] « …Je vous ai dit dans mon dernier message que je reviendrai vous parler du connais-toi toi-même qui est synonyme de Ame. L’Homme donc s’est retrouvé dans cet état parce qu’il était au lait donc synonyme de l’ignorance. Voyez un nouveau-né, un bébé, voire même un nourrisson. Il boit du lait. Il avale et mange tout ce qu’on peut lui donner. N’importe quelle personne peut lui administrer son lait ou sa bouillie. Il ne discerne pas. L’essentiel pour cet enfant c’est d’accepter ce qu’on lui donne comme nourriture. Cela  reflète l’innocence, le manque de discernement. Vous-même qui discernez, vous ne pouvez pas donner n’importe quoi à votre enfant. Et lorsque vous vous êtes rendu compte que votre enfant qui ne discerne pas a ingurgité par exemple le pétrole en l’ayant confondu à l’eau ou encore du sirop. Ne faites-vous pas tout pour que cet enfant retrouve sa santé ? Vous voyez à partir de ce petit exemple que le PERE Eternel, le Ciel agit de la même manière que vous parents. Tant que votre enfant ne s’est pas rétabli vous ne pouvez ni sommeiller ni dormir. Votre enfant vous est très précieux n’est-ce pas ? Sachez également que l’âme, est très précieuse à celui qui a dit : faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance. Les âmes donc périssent faute de connaissance. Maintenant, la nourriture solide que Je vous donne est synonyme de connaissance. Prenez donc conscience que notre PERE ne va laisser aucune âme se perdre… » (Message du dimanche 30 09 2007)

[14] « … Les Hommes pécheurs, Je vous le redis, c’est  un état passager, temporel, provisoire. Un état qui symbolise la toute-puissance de notre PERE Créateur. Je vous le redis, cela fait partie  du programme établi par Lui. Les Anges déchus devenus des hommes et l’Homme avec grand H, créé à l’image et à la ressemblance de notre PERE ne sont pas devenus pécheurs par leur propre initiative. Pour cela, ils retrouveront leur état de sainteté initiale dans la connaissance. Cet état, c’était pour permettre à ces êtres de pouvoir distinguer le bien du mal et de savoir faire le choix, parce que la liberté qu’ils ont eu, c’est dans le positif… »Message du dimanche 07 juin 2015

1.3 Les manifestations de la miséricorde divine

La suprême manifestation dans le visible de cette miséricorde divine envers ses créatures souillées est l’envoi de son Pardon, notre Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIST (NSSJC), qui vient accomplir Sa mission en rouvrant la porte du Ciel. Mais un ensemble d’événements et de signes ont précédé et préparé cette venue. C’est donc à travers le Pardon que le Patient Amour Réhabilite les Désobéissants et leur Offre une Nouvelle Naissance.

Le Déluge[15] marque le point de départ de ce processus de récupération de l’homme mort et perdu par le péché. En détruisant le mal, l’eau purifie et cette purification permet le rassemblement dans l’Union et l’élévation avec l’Unité, pour l’Unité et dans l’Unité. Par cet acte qui est considéré comme son premier Repentir, DIEU Réveille ses Enfants Pécheurs pour ENtreprendre la Tâche ou le Travail qui leur Incombe Réellement. (Gn6-9)

Par la suite,  le PERE Eternel envoie les prophètes à l’exemple de Moise  qui vient sauver son peuple (Ex 3 :7-11). Sur la montagne où Moïse Le rencontre au buisson ardent, DIEU décline son identité : « JE SUIS ». Il y a un mystère, des mystères cachés[16].

 L’envoi de NSSJC doit être considéré comme Son deuxième Repentir, « Le Roi Envoie le Prince ou Son Pardon (NSSJC), Enlever des Ténèbres les Innocents Rebelles ». En effet, DIEU (NSSJC) se Rend Petit et Entreprend la Tâche ou le Travail qui Lui Incombe Réellement C'est-à-dire Il se rend Petit et Entreprend de Tuer l’Immoralité des Rebelles[17]. DIEU, nous le voyons, n’a pas abandonné et n’abandonnera jamais ses créatures souillées.

Compte tenu de ces révélations, l’Homme doit se rendre compte et se rassurer que le PERE Eternel l’a associé à son plan. Pour cela, il en est, à juste titre, l’instrument privilégié. Il faut que la volonté du PERE soit désormais la sienne : travailler pour déloger Satan et ses maléfices en lui-même et en toutes les autres créatures du PERE Eternel. Donc la désobéissance qui a plongé l’Homme dans le malheur a été faite par Amour, dans l’Amour, avec Amour et pour l’Amour[18]. Le Pardon de DIEU est au cœur des desseins d’Amour de DIEU. Il est au cœur des mystères du Salut de toute la création souillée. Le Pardon de DIEU appelle le pardon de l’Homme.


[15] Déluge signifie : Dieu Elève, Unit Grâce à l’Eau

[16] « … Je suis ; il y a un mystère, des mystères cachés…JE vous pouvez encore comprendre comme Juge Exemplaire, Juge Exceptionnel, juge Extraordinaire. Par rapport donc au récit du jardin d’Eden concernant la sanction que notre PERE Eternel a infligée à ceux qui ont désobéi et à celui qui a provoqué et causé cette désobéissance, nous relevons à ce niveau le Juge Exemplaire. Le Juge Exceptionnel. Exceptionnel pourquoi ? Il sanctionne et c’est encore lui qui trouve non seulement un Sauveur (Pécheur) pour venir sortir son peuple de la servitude, ce Juge Exceptionnel Suscite Immanquablement un Sauveur (SUIS) et un sauveurs entraine des Sauveurs ; et à ce niveau ; ca concerne les pécheurs. Maintenant le Juge Extraordinaire Suscite Immanquablement le Sauveur qui est moi-même. Mes très chères amis ; le Sauveur que Je suis vient redonner force et courage aux premiers sauveurs qui sous-entend chacun de vous pour continuer la mission de sauver les âmes… » Message du lundi 31 décembre 2007

[17] le repentir et le pardon que le PERE Créateur manifeste envers ses créatures humaines n’ont pas la même connotation que ceux des hommes car DIEU n’a pas péché. Il n’est pas et ne sera jamais pécheur. Son dessein était de dégager le mal à ses yeux, en permettant à l’Homme de récupérer la terre. Son Fils s’est fait péché et non pécheur pour venir nous montrer la voie afin que nous soyons sauvés ; et que nous retrouvions notre liberté, la paix. Le Pécheur avec grand P c’est Satan et Il le restera éternellement.

[18]  Enseignements du lundi 10 11 2008

2. Bien comprendre le pardon de l’Homme

De tout ce qui précède, nous comprenons déjà que tous les desseins de DIEU sont inscrits et contenus dans le mot Pardon. Ce Processus d’Amour qui Réconcilie DIEU avec ses Oints Naturellement, se déroule avec la participation effective de l’Homme. En effet, si DIEU nous a crée sans nous, Il ne nous sauve pas sans nous. La parabole des talents entre autres, illustre à souhait cette vérité, cette mission[19].  Nous essayerons de cerner les contours de cette réalité spirituelle.


[19] « … Au sein de ce groupe de prière, Je vous ai révélé le pourquoi de la création de l’Homme. Le PERE, notre PERE, en vous créant, vous a donné des talents à tous c’est -à-dire à tous les pécheurs pour combattre afin de récupérer à travers vous ce qu’Il a créé et qui Lui appartient. Mes chers amis, le Ciel vous aime tous et vous envoie tous en mission. La liberté qu’Il vous a accordée vous permet de choisir. Seulement, sachez que le moment venu, chacun rendra compte de ce qu’il a fait de son talent. La moisson est grande. Il faut des ouvriers pour récupérer cette planète. Posez-vous donc la question de savoir : qu’est-ce que je fais de mon talent. Est-ce que je l’ai mis au service de mon frère, de ma sœur, bref de mon prochain. Le talent ne vous appartient pas. Il doit vous servir pour le travail que vous connaissez. Talent est synonyme de richesse, de vertu, d’amour, de grâce, de bienfait etc.… » Message du jeudi 10 juin 2004

2.1 Le Pardon dans le processus des 7 R

Le Pardon fait partie du processus des 7R encore appelé processus de la retransformation des Hommes et de la récupération de la Terre[20]. Il se rapporte aux 5 premières étapes de ce processus qui comprend: Repentance, Repentir, Rejet, Réparation, Réconciliation, Rassemblement qui aboutit au 7eR: Royaume.

Le pécheur qui se réveille et prend conscience de l’Amour dit OUI à la repentance et au repentir. Repentance signifie, entre autres, la Reconnaissance des PENchants Ténébreux qui Amène Naturellement le Changement d’Esprit ou apporte naturellement le calme, le courage dans l’existence. Le Repentir (le regret ou le remords) doit le conduire au rejet de ces penchants ténébreux pour obtenir illumination et résurrection. La réparation constitue la 4e étape du processus. C’est dire que le pardon n’exclut pas la réparation. L’ignorance non plus n’exclut pas la réparation[21]. En effet, nos œuvres nous accompagnent en bien comme en mal. Quand nous faisons du mal au prochain, c’est à nous même que nous le faisons. Le mal brise l’harmonie et rompt l’équilibre. C’est à travers la réparation que nous restaurons la justice qui est symbolisée par la balance. Qui aime bien châtie bien. C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la décapitation de celui qui est considéré comme le plus grand des prophètes[22]. Rien ne saurait justifier le mal et tous les moyens ne sont pas bons. Chaque acte que nous posons a des conséquences proches ou lointaines sur nous. DIEU est le juste juge. Les 4 premières étapes du processus que nous venons de mentionner concernent particulièrement l’Homme qui doit s’investir dans le travail en soi, sur soi et autour de soi.

Mais l’Homme n’est jamais privé du secours du Ciel. Les 4 Amours (la très Sainte TRINITE et notre très Sainte MERE) ainsi que les êtres de lumière rejoignent l’Homme à l’étape de la réconciliation (5e étape) car pour que le pardon soit total, il faut la réconciliation[23]. Cette réconciliation conduit au Rassemblement  (6e R ou 6e étape) pour aboutir au 7e R qui est le  Royaume. Nous comprenons maintenant pourquoi le Pardon est la condition sans laquelle le Rassemblement ne peut se produire. Nous comprenons également pourquoi le pardon est aussi la condition sans laquelle l’on ne peut obtenir la Paix synonyme de Vie Eternelle[24].

Cela étant dit, le travail en soi, sur soi et autour de soi de l’Homme pécheur relativement au pardon doit être orienté vers les directions suivantes: soi-même, le prochain, DIEU et toute la cour céleste,  les autres créatures de DIEU.


[22] Voir article intitulé : « Cœur humain, Cœur spirituel et Processus de la retransformation des Hommes et de la récupération de la Terre » ; publié dans ce même site

[21] Du haut de la Croix NSSJC a dit au PERE : « pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas d’effort à faire.

[22] Jean Baptiste est la réincarnation du Prophète Elie. Nous savons à partir de l’Ancien Testament que ce grand serviteur zélé de DIEU a malheureusement commis des actes en violation au 5e commandement. Il est certes monté au Ciel dans le Char. Mais le juste Juge, le Maître des âmes, lui a accordé la grâce de la réincarnation pour qu’il répare ce qu’il avait ainsi fait en cédant aux suggestions de la partie adverse.

[23] « …Vous me direz que lui, l’ennemi ne voudra certainement pas la réconciliation. Mes chers amis, sauver les âmes, ce n’est pas facile. Ne vous lassez pas de prier pour cet ennemi que vous devez considérer comme ignorant, parce que refusant la réconciliation… Nul ne sait d’où il vient. Quand il vous est demandé de vous aimer sans distinction de religion, de tribu, de race, de classe sociale, d’âge, c’est pour que vous puissiez pardonner à tous, se réconcilier avec tous, vivre dans la paix avec tous. Les voies de notre PERE ne sont pas vos voies. Ses pensées ne sont pas vos pensées… » Message du jeudi 15 avril 2004

[24] Amour + pardon = Paix ou Vie Eternelle.

2.2 Pardonner à soi même et au prochain

Le pardon orienté vers soi même est souvent ignoré. Pardonner qui est  synonyme de conversion signifie donc entrer en guerre contre ses mauvais penchants pour chasser l’ennemi qui est en nous et le refouler en enfer. Pour retrouver la paix, il faut entrer en guerre contre le mal, le péché, le vieil homme qui se trouve en nous car nous sommes notre premier ennemi[25]. Pardonner à soi-même est une manière de s’aimer. Il faut s’aimer comme DIEU nous aime, c’est à dire mettre en pratique ses lois, commandements, enseignements, règles et préceptes. S’aimer, c’est sauver son âme. Il faut s’aimer comme DIEU nous aime, car si l’on ne s’aime pas, il est difficile, voire impossible d’aimer le prochain. Ici, charité bien ordonnée commence par soi-même. S’aimer, c’est aussi réconcilier les composantes de notre être. Pour cela, le corps doit demander pardon à l’âme et inversement. L’âme doit demander pardon à l’esprit. Le cœur doit demander pardon aux différents éléments du corps (par exemple aux pieds, aux yeux, aux bras à la bouche etc.) Car c’est lui (le cœur) qui les pousse au péché. Et tous ces éléments interpellés doivent accepter la demande de pardon pour que l’harmonie et la paix reviennent dans notre être.

L’Homme pécheur est appelé à pardonner au prochain. Les croyants qui se livrent très souvent à cet exercice le font-ils bien ? Le pardon orienté vers le prochain signifie concrètement qu’il faut accepter les offenses dont on est victime. L’offensé doit accepter les offenses provenant de l’offenseur. A ce niveau, les créatures souillées de DIEU sont à distinguer des esprits maléfiques qui les poussent au péché (l’Homme pécheur est doublé…). Le combat est dirigé, comme nous l’avons mentionné plus haut, non contre les créatures de DIEU, mais plutôt contre ces esprits et leurs œuvres. Ainsi, les offenses dirigées contre nous par le prochain ignorant ne doivent pas être imputées à celui-ci car il est sous l’emprise de l’esprit du mal qui en porte la responsabilité[26]. C’est dans ce sens que nous devons comprendre les paroles des Saintes Ecritures. Il est écrit par exemple « Vous avez appris qu’il a été dit : tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Mais moi je vous dis : aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre PERE qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et les injustes » Mt 5 : 43-45 De quel ennemi s’agit-t-il ? Il s’agit de l’ennemi avec petit e synonyme du prochain. Car c’est l’Ennemi avec grand E synonyme de Satan que l’on doit haïr. L’Amour cherche l’amour ou ses créatures amours et combat la Haine ou le Haineux. Mais ce combat, cette bataille, cette guère se fait, comprenons le bien, avec les armes de l’Amour notamment la prière sincère, la repentance et la conversion sincère, les petits sacrifices, les actes de charité  etc. Ce sont ces armes là qui sont efficaces, qui touchent les esprits maléfiques[27]. Pour le croyant, le travail en soi et sur soi doit pouvoir lui permettre de toujours triompher de la haine par l’amour, du négatif par le positif, de rendre toujours le bien pour le mal. Dans ce sens, l’Apôtre Saint Paul nous exhorte : « Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien » Rm 12,9 « Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laisser agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. Mais si ton ennemi a faim, donne lui à manger, s’il a soif, donne lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien » Rm 12 :17-21 C’est donc à l’auteur du mal qui est Satan (l’offenseur avec grand O) qu’il faut rendre le mal. C’est dans ce sens qu’il faut aussi comprendre la loi du Talion qui se trouve dans l’Ancien testament[28]. Accepter les offenses, c’est sauver les âmes[29].  Accepter les offenses, c’est accepter la réparation de nos péchés[30]. Car le Seigneur seul sait tout ce que nous avons commis comme dégâts lors des incarnations antérieures et même pendant l’incarnation en cours[31]. Accepter les offenses, c’est les présenter au Seigneur et les Lui remettre car tout vient de lui. Il est celui-là qui sait tirer le bien du mal. Accepter les offenses c’est donc accepter que le Seigneur soit Maître de notre vie, c’est s’abandonner. Accepter les offenses c’est aimer DIEU. Accepter les offenses, c’est se sauver et sauver son prochain[32].


[25] «  …Dans un de mes messages, Je vous ai dit que l’ennemi le plus redoutable, c’est nous-mêmes. Le pardon qui est une manière d’entrer en guerre doit commencer sur soi-même ; ensuite vers le prochain… » Message du  samedi 03 avril 2004

[26] « …Aucune créature de notre PERE Tout-puissant n’a le droit de haïr une autre créature de notre PERE Tout-puissant. Toute créature de notre PERE Tout-puissant a le droit de haïr le mal, de haïr le péché, de haïr le mauvais. Discernement est la vertu qui devrait intervenir dans les deux sens… » Message du jeudi 19 mars 2015

[27]  Saint nous indique les armes spirituelles du chrétien dans l’Epitre aux Ephésiens, chapitre 6 : 13-18

[28]« …Cette loi doit être mise en pratique contre Satan et non contre l’Homme, la créature de DIEU… Comme le Serpent Antique est venu nous mordre par la haine, nous aussi, nous devons le mordre par l’Amour. Dans le même registre, la parole suivante des Saintes Ecritures « qui tue par l’épée, périt par l’épée » doit être aussi bien comprise. Elle signifie que si tu détruis le mal par amour, tu meurs par amour, dans l’amour. La Mort ici est avec grand M. C’est la vocation de chaque croyant… » Enseignements du mardi 29 juillet 2008

[29] « …Comme le bien n’est pas perdu, le mal aussi n’est pas perdu. Le bien est éternel, le mal aussi est éternel. Les deux réalités actuellement mélangées dans les créatures souillées sont appelées à se séparer. Chaque réalité doit retourner à son origine. Par la repentance ; nous rejetons le péché, ce mal retourne à Satan  sa source et son auteur dont le lieu de séjour éternel est l’Enfer. Tout ce qu’il y a de négatif sur la terre retournera donc à Satan et non au prochain. L’offensé illuminé comprend cela et va pouvoir sauver les âmes… »Enseignement du jeudi 31 juillet 2008

[30] « … Celui ou ceux qui vous font du mal (ennemis) doivent être considérés comme des instruments que le Ciel utilise pour la réparation de vos péchés car chacun récolte ce qu’il a semé. Qui sème le bien, récolte le bien car ce bien qui est semé au fil des incarnations vous est aussi rendu au fil des différentes incarnations. Ainsi, de la même manière, celui qui sème le mal, tout ce mal lui sera retourné d’incarnation en incarnation jusqu’à la réparation totale… » Enseignement du lundi 21 juillet 2008

[31] Quelques références bibliques concernant la grâce de la réincarnation : Mt 11, 14 ; Mt 17 :10-13 ; Mc 9 :11-13

[32] « …Lorsque l’offenseur et l’offensé sont tous les deux ignorants de l’Amour (synonyme de pardon sincère), la réparation est impossible. L’offenseur est un ignorant ; l’offensé illuminé joue le rôle de réparateur dans les deux sens c’est à dire en même temps qu’il se fait réparer ses fautes, il répare les fautes de l’offenseur (il sauve son âme et il sauve aussi l’âme de l’offenseur ou prochain)… » Enseignements du lundi 21 juillet 2008

2.3 Pardonner à DIEU et pardonner aux autres créatures de DIEU

On n’est sans doute pas habitué à cette expression : Il faut pardonner à DIEU. Nous avons exploré dans les lignes précédentes le Pardon horizontal (entre les Hommes). Il s’agit maintenant du Pardon vertical qui concerne la relation de l’Homme avec DIEU. Que signifie pardonner à DIEU ? L’Homme doit pardonner à DIEU non pas que DIEU ait péché ou que DIEU soit notre offenseur. Nous avons fait comprendre plus haut que dans le procès de la désobéissance, c’est DIEU qui est offensé et le Pécheur avec grand P, c’est Satan. Mais parce que l’équilibre et l’harmonie entre DIEU et l’Homme ont été rompu, brisé. L’Homme pécheur qui se réveille et prend conscience doit retourner comme l’enfant prodigue à la maison paternelle en se réconciliant avec son Créateur.  Pardonner à DIEU c’est comprendre et accepter que le malheur de notre union provisoire avec Satan (état d’impureté partielle) fait partie des desseins d’amour de notre PERE. Pardonner à DIEU signifie pour le croyant s’abandonner à la divine providence en acceptant toutes les souffrances, toutes les épreuves, toutes les douleurs purificatrices qui accompagneront le témoignage  de celui qui s’engage sincèrement à suivre la voie tracée par NSSJC, le chemin de la Vérité qui redonne la Vie[33]. Ainsi, le Pardon qu’on doit accorder au PERE, c’est une manière de dire oui à Ses desseins d’Amour, c’est comprendre et accepter que NSSJC a été envoyé pour nous sauver, pour nous réconcilier. Dire oui au Pardon du PERE (NSSJC), c’est donc accepter et assumer ce programme d’amour, de combat, de victoire et de bonheur. Pardon : Le Pécheur Animé du Réel dit « oui » aux révélations, dit « oui »Naturellement au Pardon du PERE et Retrouve DIEU Origine des Naissances. DIEU est Pardon. L’Homme est appelé à être aussi Pardon par son OUI à la volonté de DIEU, à Son plan d’action qui est orienté vers le bien de l’Homme. C’est à ce niveau que se situe la réconciliation verticale. Au Pardon de DIEU (aux Hommes) suite à Son repentir, doit faire écho le retour du Pardon des Hommes (au PERE) ; et cela entraîne illumination, réconciliation. De même que les éléments de l’être s’accorde mutuellement Pardon ou encore entre les Hommes, ce retour du Pardon au PERE entraine illumination, réconciliation et paix.

Le Pardon orienté vers les autres créatures de DIEU interpelle l’Homme à faire bon usage de tout ce qui a été mis à sa disposition par le Créateur. Cela suppose que l’Homme doit se repentir de toutes les nuisances causées aux différents règnes et se résoudre à exercer sa domination sur la création conformément à la prescription divine c'est-à-dire en respectant la loi d’amour. Nous savons que la mission de la retransformation des Hommes et de la récupération de la terre incombe aux Anges déchus et aux Hommes qui sont appelés non seulement à se sauver mais à sauver toutes les autres créatures de DIEU notamment les règnes animal, végétal, minéral, les univers invisible et visible, toute la création encore souillée, tout le monde entier. En effet, la domination qu’exerce l’Homme sur la nature doit se faire dans l’amour, avec amour  et pour l’amour, tout en sachant que le règne, la puissance et la gloire n’appartiennent qu’à DIEU seul le Créateur. En définitive, les Hommes doivent demander pardon à la Terre, notre Mère nourricière, et à toutes les autres créatures car celles-ci ont été touchées par Satan à travers les Anges déchus. Ces créatures doivent être délivrées par les Hommes[34]. La Terre, les règnes animal, végétal, minéral, les univers invisible et visible, toute la création encore souillée, tout le monde entier ont besoin du Pardon de l’humanité, de son amour pour retrouver la délivrance et ainsi former UN pour que la réconciliation soit totale.


[33] « … C’est le PERE qui permet tout ce qui se passe. Pour regarder ses créatures directement sans qu’il y ait quelque chose qui L’en empêche, Il décide d’effacer les ténèbres à ses yeux. La curiosité de Lucifer, la rébellion des Anges déchus, la tentation et la désobéissance de l’Homme au jardin d’Eden, tout cela c’est le PERE qui l’a permis. Le PERE envoie son Fils pour nous enseigner le pardon et nous dire que le PERE nous a pardonné. Pour mieux réaliser sa mission, l’Homme devait souffrir. La souffrance devait le former et lui donner les armes pour récupérer la terre. Il a permis la souffrance pour notre bien pour qu’on comprenne cette mission. La révélation, c’est que nous devons pardonner au PERE qui a permis qu’on souffre. En Lui retournant le pardon, on casse le Diable. Comme Il nous a pardonné à cause de notre désobéissance, nous devons aussi pardonner à DIEU pour cette souffrance qu’il a permise. Nous devons pardonner au PERE pour toutes les souffrances que nous endurons conformément à son plan d’amour. Le pardon du PERE doit s’accompagner de notre pardon pour que la verticale soit rétablie…  c’est dans ce sens de la réconciliation que le PERE nous demande de lui pardonner et non dans le sens du repentir…» Enseignement du lundi 18 aout 2008

[34] Cf. épisode biblique du figuier stérile, ou celle où les esprits impures demandent d’aller se loger dans les troupeaux de porc et qui se jettent à l’eau.

3. Bien prier avec les litanies du Pardon

Les litanies qui vous sont proposées ont été composées sur la base de  quelques significations du mot pardon reçues du Ciel en l’an 2008 pour l’essentiel. Dans la plupart des litanies, vous pouvez retrouver le mot Pardon ou ses synonymes (repentance, repentir…). Les différentes lettres du mot sont écrites en majuscule.

Le texte de ces litanies (Téléchargeable en version pdf ici) est structuré ainsi qu’il suit :

  • Des Invocations introductives
  • Le corps des litanies
  • Des Invocations finales
  • La prière de conclusion

Au niveau du corps, les litanies s’adressent à chaque catégorie au Ciel, sur la terre voire même sous la terre.

3.1 Des litanies adressées au grand Ciel

En premier lieu, nous invoquons 7 fois[35] notre PERE Eternel et Miséricordieux pour exalter son Pardon. Il est, entre autres: le Programmateur qui Envoie le Prince, Son Pardon, enlever des Ténèbres les Ignorants Rebelles, le Patient Amour qui Réhabilite les Désobéissants et leur Offres une Nouvelle Naissance ;  le Propriétaire des Âmes qui Règne Définitivement sur Ses œuvres Naturelles  C’est pour ces raisons que nous, Ses œuvres naturelles,  ne pouvons que Lui dire merci de nous avoir pardonné.

Nous invoquons ensuite 7 fois notre Seigneur et Sauveur JESUS CHRIST, la deuxième Personne de la Très Sainte TRINITE pour exalter son Pardon. Il est  entre autres, le Roi divin qui se REnd Petit et qui ENtreprend de Tuer l’Immoralité des Rebelles, le Professeur  de l’Amour, qui Respecte les Desseins de DIEU, l’Onction Naturelle, le PARDON ressuscité qui S’est livré pour les Hommes. C’est pour cela que les oints Naturels que nous sommes Lui disons de tout cœur merci de nous avoir pardonné.

Nous invoquons 7 fois l’ESPRIT SAINT, notre Consolateur, la troisième Personne de la très Sainte TRINITE pour exalter son Pardon. Il est entre autres, le Possesseur de l’Amour Réel qui Distribue les DOns Naturels, le Pont des Amours du Roi qui Délivre et qui Détourne des Oeuvres Négatives, le Protecteur des Âmes qui Ramène à DIEU, l’Onction Naturelle. Pour ces raisons les Amours du Roi que nous sommes Lui disons merci de nous avoir pardonné.

Nous invoquons 7 fois notre très Sainte MERE, pour exalter son Pardon. Elle est entre autres, la Porte de l’Amour Réel qui Dit « Oui » Naturellement (à DIEU), La Porteuse de l’Amour qui Prie ARDemment pour les Oints Naturels qui manifeste la toute-puissance du PERE et Refoule (en Enfer) le Diable, Origine des Nuisances. Pour ces raisons, les oints Naturels que nous sommes lui témoignons notre reconnaissance en Lui disant merci de nous avoir pardonné.

A ce niveau, nous reconnaissons et proclamons la miséricorde insondable des 4 Amours tout en exprimant notre gratitude et notre reconnaissance éternelle pour cette miséricorde accordée malgré notre désobéissance aux ignorants rebelles que nous sommes.

Les séquences suivantes des litanies s’adressent aux Saints Archanges, aux Saints Anges, à tous les saints et Saintes de DIEU et à toute la Cour céleste. Tous ces êtres de lumière sont aussi naturellement Pardon. Car Ils Prônent l’Amour du Roi Divin en Obéissant Normalement, Ils Parlent de l’Amour et appellent au Rassemblement Dans cette Oasis Naturelle qu’est le Ciel. Nous ne pouvons que leur dire aussi merci de nous pardonner.


[35] 7 est le chiffre de l’accomplissement

3.2 Des litanies adressées aux créatures de DIEU sous le Ciel

Les Litanies du Pardon n’excluent aucune catégorie. Elles concernent aussi toutes les créatures de DIEU qui sont sous le Ciel en commençant par  les êtres humains. En effet, notre PERE de miséricorde nous aime et nous pardonne. Les grâces (ou les vertus) de l’Amour et du Pardon sont aussi en chacun de nous. Pour cela donc toutes les âmes, tous les hommes, toutes les femmes, tous les êtres encore dans le sein maternel, tous les nouveau-nés, tous les enfants, tous les jeunes, tous nos frères et sœurs, toutes les âmes agonisantes, toutes les âmes défuntes, doivent désormais s’aimer les uns les autres et se pardonner les uns aux autres sans distinction de continent, de race, de peuple, de langue, de tribu, de famille, de religion, de classe sociale, d’âge. En outre, Le Règne animal, le Règne végétal, le Règne minéral, les Univers invisible et visible, toute la création encore souillée, tout le monde entier, toute la création de notre PERE d’Amour, sont aussi appelés à cet Amour et à ce Pardon car notre PERE de miséricorde nous le demande. C’est pour cela que la dernière partie des litanies est une supplique. Car en l’état actuel, tous les Hommes à qui incombe la mission de la récupération de la Terre ne sont pas encore tous et chacun Pardon.

Nous supplions le Seigneur qui est le Pardon du PERE. Du haut de la Croix, Il a plaidé pour tous les pécheurs que nous sommes en disant : « PERE, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23 :33). Il attend et entend nos prières. Nous Le supplions afin qu’Il permette, entre autre: que le cœur de l’Homme (homme et femme) se réveille éternellement à l’Amour et prenne conscience de son état de pécheur ; que le pécheur éveillé dise sincèrement « oui » à la repentance, au repentir et se détourne des œuvres négatives ; que le Porteur de l’Amour qui Reçoit de DIEU une Oeuvre Nouvelle, ramène naturellement les obéissants au PERE ;  que le Partage de l’Amour par le Pécheur Averti Refoule éternellement (en Enfer) le Diable, Origine des Nuisances ; que le REtour du Pardon (au PERE) ENTraîne Illumination et Réconciliation. Que toutes les créatures encore souillées de DIEU appelées à être Pardon retrouvent leur état initial de sainteté. Tel est l’objet de notre demande, de nos supplications, de nos prières. Que l’Homme pécheur ose, qu’il devienne Pécheur Averti et Pécheur Amour ou pêcheur des âmes[36].


[36] ROSE : Le Responsable qui ose devient le Représentant  ose. Représentant qui ose ou  Homme pécheur ose. L’homme pécheur qui ose devient pécheur averti. Le pécheur averti devient pécheur Amour ou pêcheur d’homme ou pêcheur des âmes synonyme de Poisson

 

Conclusion

Pardonner c’est naître de nouveau, c’est écraser la tête du Serpent, c’est dire oui à DIEU, OUI  à l’Origine Unique qui Illumine. Pardonner, c’est accepter en toute responsabilité de réparer le mal. Pardonner, c’est se réconcilier avec DIEU.

Le PERE Eternel est Pardon. NSSJC est Pardon. Le Saint Esprit Consolateur est Pardon. NTSM est Pardon. La Cour céleste et tous les Êtres de lumière  sont  Pardon.  Que chaque créature humaine devienne aussi Pardon. En effet, le Pardon envers soi même, envers le prochain, envers DIEU et envers toutes les autres créatures de notre PERE d’Amour créé une harmonie progressive jusqu’à la réconciliation qui va permettre la symbiose totale dans le grand Rassemblement. A travers ce Pardon, le Propriétaire des Ames Récupère Définitivement ses Oints en leur offrant une nouvelle Naissance.

Nous disons dans le « Notre PERE », nouvelle version : « Comme Tu nous pardonnes nos offenses, permets nous de nous pardonner aussi les uns aux autres » Nous souhaitons que ces litanies nous aident à apprendre à pardonner effectivement à nous mêmes, à DIEU, à notre prochain, à toute la création (pure et souillée). Qu’elles nous aident à nous réconcilier avec tous et avec tout afin de retrouver la Paix. Qu’elles nous aident à sortir de la Famille provisoire d’emprunt du Non (Néant Origine de Nuisance) pour retourner à la Famille Naturelle et éternelle du OUI à Notre PERE Créateur.

Nos souhaitons également que ces litanies spéciales nous aident à prier, à beaucoup prier, à bien prier pour demander la grâce du Pardon. Car cette vertu  qui semble difficile est pourtant la clé de nombreuses grâces et bienfaits. Quand elle est mise en pratique, le Pardon sincère permet de vaincre la mort, de s’élever et d’ouvrir les portes du Ciel. Le Pécheur, Appelé au Regret, au Repentir, qui se Détourne des Oeuvres Négatives (conversion ou victoire sur la mort), bénéficie de la rémission des péchés et obtient la résurrection de la chair pour accéder à la vie Eternelle[37]. Le Pardon sincère joue le rôle de barrière, de barrage, de clôture, de protection pour l’offensé illuminé. La repentance entraîne le repentir et le repentir joue aussi le rôle d’évacuateur. Le Pardon sincère interpelle car lorsqu’on pardonne à son prochain, on permet à ce dernier d’entendre cet appel qui lui est lancé afin qu’il puisse lui aussi se repentir. Enfin, le Pardon non seulement nous élève, nous délivre, mais vient également élever et délivrer le monde entier. Le pardon refoule la partie adverse en Enfer, d’où sa puissance.

Dans l’Evangile de Mathieu, NSSJC répond très clairement à Pierre qui trouve que pardonner sept fois à la même personne est déjà le maximum : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept » (Mt 18, 22). Une manière de nous exhorter à pardonner toujours pour bénéficier des grâces et bénédictions qui sont  attachées à cette vertu du Pardon[38]. Si le croyant qui nous lit arrive à mettre en pratique cette prescription, la publication de ces litanies spéciales aura atteint son objectif.


[37] « …Le pardon donne la paix. Le pardon, Je vous l’ai déjà dit, je le répète vous élève. Cessez de dire que le pardon est difficile. Mettez le en pratique maintenant que vous savez où il vous conduit. Pardonnez, pardonnez, pardonnez toujours parce que cela vous conduit à la vie éternelle qui est paix. Si vous dites que vous Me suivez, que vous M’aimez, pardonnez… » Message du samedi 03 avril 2004

[38] « …Vivre d’amour, c’est vivre avec le pardon, dans le pardon, par le pardon. Et à travers ce pardon, c’est Me garder avec vous car le Verbe qui s’est fait chair a fait que le Pardon également se fasse chair car le Pardon qui vous a été accordé dans l’invisible, s’est manifesté dans le visible. Et en chacun de vous existe cette graine. Pour cela, il faut la faire germer et seul l’amour peut réussir à le faire. Qui pardonne est puissant. Donc, le pardon est puissance. Et si vous M’aimez, pardonner car Je vous ai moi-même montré et donné l’exemple. Plus d’hésitation pour accorder ce pardon. Que cela soit facile pour chacun car le Pardon non seulement vous élève, vous délivre mais vient également élever et délivrer le monde entier. Le Pardon refoule la partie adverse en Enfer, d’où sa puissance. Mes chers amis, c’est en mettant ce Pardon en pratique que vous attirez le PERE Tout-puissant ; et à travers cela également, vous bénéficiez des bénédictions, des vertus. En attirant le PERE, c’est vous placer dans la maison paternelle. Et le Pardon avec toute la sincérité vous accorde beaucoup, beaucoup, beaucoup de grâces… » Message du jeudi 31 juillet 2008

Fait à Yaoundé, le jeudi  15 aout 2019 (Mois du cœur immaculé de NTSM)
www.stella-matutina-cameroun.com

Date de dernière mise à jour : 08/09/2019